STEFDEKARDA

Qui suis-je ?

Depuis tout petit, mes parents veulent mon bien. Ils m’ont appris l’importance des études, d’avoir une carrière ; en gros, de vivre le schéma classique …  Ce n’est pas ce que je voulais ! Donc j’ai dû me battre pour faire accepter mon désir de devenir un artiste multidisciplinaire.

Passionné par l’art el le design, j’ai suivi une formation de photographie et de graphisme en intégrant Sup’Info en 2012. Tout pour moi a un intérêt à être photographié et je m’efforce d’être original et d’accorder une grande importance à la dimension naturelle en ce qui concerne la capture, l’immortalisation d’images. Parfois, il s’agit pour moi de valoriser des éléments de ma culture sénégalaise ou africaine, que ce soient les paysages, la faune ou la flore, mais il peut également être question du simple besoin de transmettre un message.

Artiste dans l’âme, c’est une volonté de démarcation et de singularisation qui m’ont mené sur la voie de la création de vêtements. J’ai élaboré donc des t-shirts au design osé et festif. Puis, progressivement, l’idée d’une marque/entreprise sous laquelle naîtraient plusieurs collections de vêtements m’est venue et cela a donné aujourd’hui CHELIEL (anciennement A’S de la Perfection qui a mué tout comme le papillon, symbole de la marque, qui émerge de sa chrysalide car à nouvelles aventures artistiques, nouvelle identité). À travers cette activité, je flirte entre art et mode. Et j’en profite pour faire plus que de la photo, je fais de l’art visuel.

Quant à CHELIEL, elle propose à tout individu, à travers le monde, un vêtement, un accessoire ou une paire de chaussures édité seulement en une pièce unique ou en une série très limitée et fait avec des textiles recyclés et des tissus réputés d’Afrique comme le bogolan ou le pagne tissé qui racontent toute une histoire, de la conception du tissu à la création vestimentaire, par exemple.

De fil en aiguille, mon travail et la matérialisation de ma passion pour la mode me permettent de faire des rencontres qui m’ouvrent et m’ont ouvert des portes. Photographe et graphiste pour des artistes comme Les Candidats de Sen P’tit Gallé, Cheikh Lo ,  Aby Ndour, sœur de l’illustre Youssou Ndour ou encore pour des organismes tels que le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) mais également pour de grandes entreprises comme SEDIMA, j’œuvre bénévolement pour Volup°Up°2, magazine bilingue français / anglais créé par Velvet d’Amour, à titre de Correspondant Afrique ; d’ailleurs, je suis le premier à avoir eu ce rôle dans l’équipe car je trouvais qu’il manquait de diversité culturelle dans le magazine. Mon rôle est de redorer l’image du continent africain auprès des lecteurs occidentaux et de leur faire découvrir la beauté de la femme noire à travers modernité et traditions. Je suis aussi le Correspondant Sénégal de R Magazine qui n’est nul autre qu’une initiative indépendante de la marque. Oui, en effet, CHELIEL, c’est aussi un concept-store éthique et solidaire avec un webzine qui prône le partage, de par sa gratuité et son accessibilité et qui est né en 2013, à deux endroits différents du globe : Paris et Dakar et suite à un simple constat : la non-reconnaissance du merveilleux travail de certains artistes. Dans ce dernier donc, j’offre des réalisations photographiques à des artistes qui n’ont pas les moyens de se faire connaître ou qui ne connaissent pas les bonnes personnes.